Rôle de l'hypnologue, hypnothérapeute ou praticien en hypnose

Différents termes sont utilisés : Hypnotiseur est plutôt utilisé pour le spectacle, pour ce qui est des autres noms, ça dépend du niveau des diplômes (technicien, praticien ou maître).  Les termes hypnologue et hypnothérapeute veulent dire la même chose.  Certains définissent l'hypnologue comme étant spécialisé en recherche et l'hypnothérapeute en thérapie.  C'est également une question de choix.  J'ai privilégié le terme hypnologue, il me semblait plus approprié, puisque l'association au Québec se nomme Association des Hypnologues du Québec (AHQ).  Sur ce site j'emploie ces différents termes, qui font référence à la personne qui travaille avec l'hypnose.  L'hypnothérapeute est encore le plus courant.


Aucun hypnothérapeute ne peut promettre de guérison ou de traitement miracle.  Il ne peut garantir la disparition du problème sur lequel vous travaillez.  Il est possible qu'il disparaisse pour de bon, pour un temps seulement, que vous deviez apprendre à vivre avec ou qu'il demeure inchangé.  Toutes ces éventualités sont applicables à n'importe quelle forme de thérapie ou de traitement médical.  Vous vous dites peut-être ''pourquoi se lancer dans cette démarche s'il n'existe aucune garantie de changement ?''  Le fait est qu'aucune ''méthode'' ne peut garantir de changement.  Mais l'hypnose donne d'excellents résultats et il est prouvé qu'elle peut aider considérablement les gens à opérer des changements et à atteindre leurs objectifs.  Toutefois, elle n'est pas la Cour des miracles car si l'hypnothérapie améliore certaines conditions, elle n'a pas la prétention de guérir.


On croit qu'un hypnotiseur est un être spécial, bizarre, doté d'un grand pouvoir.  Le seul pouvoir que l'hypnotiseur possède est celui de la connaissance.  La connaissance d'une science d'un art qu'il maîtrise.  Mais être hypnologue nécessite une bonne formation car, n'importe qui ne peut s'improviser hypnologue.


Le rôle de l'hypnologue n'est pas de vous dicter ce que vous devriez faire ou non, son rôle est d'accompagner le client dans son désir de changer certains agissements ou façon de penser.  En assoupissant (et non en endormant) la partie critique de la personne.  L'hypnothérapeute peut y aller avec des suggestions mais non avec des commandements!


L'hypnothérapeute, on l'aura compris n'a pas pour but d'imposer ses solutions mais d'explorer avec vous vos potentialités insoupçonnées et inutilisées.


Le travail de l'hypnothérapeute est de modifier l'état de conscience du sujet.  Il accompagne celui-ci en l'amenant dans un état de détente profonde appelé aussi transe.  En fait il ne fait que favoriser cet état de transe à volonté, plutôt que de laisser le hasard le faire, en lui présentant une série de suggestions.  Dans cet état de conscience modifiée, vous mettrez en route des solutions nouvelles en utilisant les mots et les images du thérapeute.


L'avantage de recourir à un hypnologue est que ce dernier sait comment utiliser cet état de conscience, il connaît les techniques.  Il est formé pour approfondir cet état de rêverie conscient.  De plus, en consultation, vous expérimentez un état hypnotique généralement plus profond que celui atteint lors d'une séance d'auto-hypnose.  Par ailleurs, vous échappez au risque de vous endormir lors du processus de relaxation.  Aucun enregistrement ne remplacera jamais un accompagnement avec un professionnel.  L'auto-hypnose ne peut évidemment pas remplacer l'accompagnement personnalisé d'un vrai praticien, qui saura si vous en avez besoin, vous apporter une aide adaptée. 


Ce n'est pas l'hypnothérapeute qui fait la démarche, c'est le client qui entre sous hypnose.  Il est très important que le client collabore pour une approche efficace.  L'hypnose est un outil extraordinaire quand les sujets sont motivés et actifs dans leur démarche de changements.  L'hypnothérapeute est un peu comme un entraîneur sportif, il donne des conseils, il guide son client, lui fait faire des exercices pour développer les ressources qui lui manquent, c'est le client qui agit.  Tout le mérite du résultat en revient au client.  C'est toujours le sportif qui reçoit les médailles, jamais l'entraîneur.  C'est pourquoi de nombreux hypnonologues disent que toute hypnose est en réalité une auto-hypnose.


Il est important de savoir que si vous ne ressentez aucune chimie avec votre hypnologue, vous risquez de perdre votre temps.  Le lien de  confiance et la complicité sont des aspects non négligeables, sans quoi vous n'arriverez pas à vous laisser aller lorsque l'hypnothérapeute tentera de vous hypnotiser.  Comme dans toute thérapie en relation d'aide, la relation entre le thérapeute et le client doit être basée sur le respect, la confiance et la communication.  Si le client a confiance et qu'il ''embarque'', les possibilités sont beaucoup plus grandes et beaucoup plus rapides.


Veuillez prendre note qu'en vertu de la loi 21 : (Ordre des psychologues du Québec)


Depuis le 21 juin 2012, la pratique de la psychothérapie et l'utilisation du titre de psychothérapeute sont réglementés au Québec afin de mieux protéger le public.  La psychothérapie étant une discipline réservée.  Comme client, il est important que vous compreniez les limites de l'hypnologue et des interventions en Pnl au sens de la loi.  L'hypnothérapie n'est pas de la psychothérapie.


Mes services en hypnose ne sont pas destinés à remplacer les services professionnels de la santé.  Je ne pose pas de diagnostic.  Je ne prescris pas de médicaments ni de traitements médical ou psychologique.  Je ne suis ni psychothérapeute ni médecin.  Je ne fais pas de psychothérapie.  Je suis un praticien en hypnose, mon rôle est de vous accompagner dans votre cheminement vers un changement positif.  Mes services sont spécialisés dans les médecines douces et les soins de santé alternatifs.  En tant qu'hypnologue et praticienne en Pnl, je suis considérée comme naturopathe.


Pour toutes questions relatives au droit de pratiquer l'hypnothérapie, je vous invite à communiquer avec l'association des hypnologues du Québec (AHQ) et l'association des naturopathes (ANN).